Toutes les actualités intelligence économique de l'école de guerre économique

L’EGE et l’intelligence économique s’invitent au Festival Géopolitique de Grenoble 2015

vendredi, 13 mars 2015 Imprimer

L’EGE et l’intelligence économique s’invitent au Festival Géopolitique de Grenoble 2015

Le vendredi 13 mars 2015 au 7ème Festival Géopolitique de Grenoble, Thibault RENARD, Responsable Intelligence Economique - CCI France et enseignant EGE, anime la table ronde intitulée « Géopolitique du goût : de la bataille des terroirs à la diplomatie culinaire ».

Participe également à la table ronde, Dominique Dhyser,, diplômé de l’EGE, propriétaire de l’Ecluse et président du Wise Club de l’AEGE. Dans le cadre du programme MercurIE de l’EGE, il pilote le Projet Aveterre dont l’objectif est de créer un Think-tank centralisant réflexion et production de connaissances sur les moyens de promouvoir le terroir français.

La mondialisation a pu donner l’illusion d’une ouverture et d’un effacement progressif des frontières. Un mouvement exactement inverse se produit cependant à l’échelle des territoires, avec l’émergence de la notion de terroirs. Le terroir, et la notion d’air d’appellation pour le protéger, marque ainsi le retour de frontières s’appuyant sur les hommes, leurs savoir-faire et leurs territoires. La définition de ces terroirs devient cependant à son tour le théâtre d’affrontement de puissances et de luttes d’influence qui dépassent bien souvent la seule préservation d’un savoir-faire ou d’un patrimoine culturel ou culinaire.

L’utilisation du goût comme arme d’influence en géopolitique atteint son paronyme  au Congrès de Vienne lors du re-découpage des frontières de l’Europe, Talleyrand utilisant avec succès la gastronomie pour compenser la faiblesse de la France. En 1992 Hillary Clinton, alors Première Dame, se sépare du chef français de la Maison Blanche, pour le remplacer par un américain. En 2012, cette fois au département d’Etat, elle lance un «Partenariat Diplomatique Culinaire», visant à accroître le rôle de la cuisine dans la diplomatie américaine. En 2014, l’American University à Washington, propose à son tour des cours de « gastrodiplomatie »… L’empirique cède le pas à une démarche formalisée et le goût, par sa capacité à dépasser frontières et antagonismes, devient une arme de « soft power » aux enjeux géopolitiques

Intervenant(s) :
- Dominique DHYSER, chef d'entreprise - L'Ecluse ;
- Dominique BARJOLLE, directrice - Institut de recherche de l'agriculture biologique (Suisse) ;
- Gilles BRAGARD, créateur - Club des Chefs des Chefs ;
- Alessandra ROVERSI, coordinatrice nationale - Slow Food Suisse.

Une table animée par Thibault RENARD, Responsable Intelligence Economique - CCI France.

Social Bookmarks

Manuel d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Formations et école d'intelligence économique

Les partenaires intelligence économique de l'EGE
Ajustes de cookies