sem96_web_efcb6e4ce3c16d849f6a1d81879b48e7.jpg

Séminaire IE : Israël et la souveraineté numérique avec G.P. Goldstein et M. Touaty



Pour le 96ème séminaire d’intelligence économique de l'Ecole de Guerre Economique, Christian Harbulot reçoit Guy Philippe GOLDSTEIN, auteur, consultant en stratégie cyber, enseignant au sein de la formation continue MRSIC "Management des Risques, Sûreté Internationale et Cybersécurité" et Muriel TOUATY, directrice générale de l'Association Technion France. Ils analyseront comment l'esprit d'innovation, le monde de la recherche et les technologies de pointe peuvent aider un pays à défendre sa souveraineté numérique et aborderont les enjeux cyber qui en découlent.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE


Guy Philippe GOLDSTEIN

Consultant dans un cabinet de conseil en stratégie à New York, Guy-Philippe Goldstein est diplômé d’HEC et du MBA de Kellogg à Northwestern University (Chicago). Il a participé à la création du magazine de débat « Tohu-Bohu ». Après dix ans de recherches, il a publié le thriller politique « Babel Minute Zéro » (Ed. Denoël) qui traite de géopolitique et cyberconflits.

 


Muriel TOUATY

Depuis 2002, Muriel Touaty est la directrice générale de l’Association Technion France qui représente l’université du Technion « Institut Israélien de Technologie » d’Haïfa. Elle a vécu à Tel Aviv, en Israël, pendant 19 ans et a servi en tant que Lieutenant au sein de l’armée israélienne dans l’unité de raccordement des forces étrangères. Elle est diplômée d’un master en sciences politiques et loi internationale de l’université de Tel Aviv. Muriel Touaty, en tant que membre d’une équipe de business développement, a débuté avec une compagnie israélienne en plein essor qui travaillait dans l’amélioration de la communication et des relations publiques entre France et Israël. Elle a été la directrice marketing pour l’Europe de Business Layers, une start up qui développait un logiciel d’e-approvisionnement. C’est ce poste qui l’a faite revenir en France. En 2009, elle a été décorée du titre de Chevalier de «L’Ordre National du Mérite» par Mme Valérie Pécresse, ministre de la recherche en France.