Comment le Pakistan déploie sa stratégie d’influence dans le contexte de sa rivalité avec l’Inde ?

La stratégie d’influence régionale pakistanaise s’inscrit dans la compétition historique que se livre le Pakistan et l’Inde depuis 1947. Pour peser face à ce géant, le Pakistan se doit de trouver des alliés et des moyens militaires, économiques et diplomatiques pour lutter à armes égales. Le Pakistan est le deuxième pays musulman dans le monde, cette identité musulmane extrêmement forte dans le pays fait figure de socle pour les gouvernements successifs. En plus de permettre une forte stabilité au sein du pays, la religion permet d’influer au niveau régional et à l’international en instrumentalisant les dérives islamistes à des fins politiques.

La rivalité historique avec l'Inde conditionne son rapport à l'influence

La menace indienne est entretenue par les militaires pakistanais pour justifier l’influence politique militaire à l’international comme en Afghanistan. En outre, la peur de l’Inde permet à l’institution militaire pakistanaise de garder le soutien de la population et de s’imposer au pouvoir depuis le coup d’Etat de 1958. L’armée organise ainsi toute la société, en particulier au niveau économique, ce qui lui permet d’exercer son influence. Le parcours d’Imran Khan est assez révélateur du poids de l’armée dans la société, c’est avec son soutien qu’Imran Khan a réussi à se faire élire Premier Ministre en 2018, et son éviction en avril 2022 serait l’effet de pressions des autorités militaires sur la Cour suprême pakistanaise pour le faire condamner.

Pour asseoir sa stratégie d’influence, le Pakistan entend aussi peser au sein des organisations internationales en participant aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Le Pakistan a profité du retour au pouvoir des talibans en Afghanistan dans sa recherche de stabilité régionale. Le départ des Américains d’Afghanistan en aout 2021 laisse le champ libre au Pakistan pour peser diplomatiquement et géopolitiquement dans la région, et imposer son équilibre stratégique.

Le poids du politico-militaire

Pour maintenir l’équilibre face au géant indien, le Pakistan s’est doté d’un programme d’armement nucléaire qui lui permet d’exercer une menace dissuasive sur New Delhi. Le Pakistan a aussi construit un réseau d’alliance pour contrer celui de l’Inde. Réseau matérialisé par les contrats d’armement en particulier avec la Chine au détriment de sa relation avec les Etats-Unis. La cybersécurité joue également un rôle clé dans la politique d’influence du Pakistan pour assurer sa sécurité. Le Pakistan place les cyberattaques au même niveau que les attaques contre les points vitaux de la sécurité nationale.

la dépendance vos à vois de la Chine

Au niveau économique, le Pakistan a été touché de plein fouet par la crise du Covid-19, mais continue sa mutation industrielle en vue d’une stabilisation économique. La relation sino-pakistanaise permet au Pakistan un développement rapide en particulier sur ses infrastructures. Malgré son instabilité géopolitique, le Pakistan parvient ainsi à accélérer sa croissance. Le conflit avec l’Inde se joue en outre sur la scène économique, par exemple sur le cas de l’appellation du « riz basmati » que se dispute les deux pays. Ils mènent aussi une véritable guerre d’influence dans les pays du Golfe, pour remporter des marchés d’exportations et renforcer leurs coopérations militaires avec ces pays.

 

Jean-Baptiste Ajacques, Théo Bastoul, Jean Estève, Eric Gallay, Stanislas Gomez,

Marie Jausions, Grégoire Louineau, Thomas Salasca

Lire le PDF : RapportsurinfluenceduPakistan.pdf (ege.fr)